°°° Slumdog Millionaire, le livre [Contemporain]°°°

Titre VO Slumdog Millionaire, Vikas Swarup
éditions 10/18 (Domaine étranger)

Ram est un jeune gamin des rues qui rêve de devenir quelqu’un. Lorsqu’il remporte la loterie du jeu « Qui veut gagner un milliard de roupies », la production le soupçonne d’escroquerie. Le jeune homme replonge dans l’histoire de sa vie, et au fil de multiples rencontres, il nous apprend que la chance sourit parfois aux plus audacieux…

Mon avis:

Cet article sera un peu une sorte de comparaison entre le film Slumdog Millionaire et le livre original de Viskas Swarup. Autant vous dire dès le départ qu’à part le prénom Salim et le coté « indien pauvre qui gagne à Qui veut gagner des millions ? », absolument TOUT est différent !

J’ai été surprise dès le début par la différence de nom du personnage principale, qui s’appelle Ram Thomas Mohammad dans le livre. Je ne peux pas trop parler de sa vie, mais en gros Salim n’est pas son frère et sa mère n’a pas été tuée par les chrétiens. A la place, on découvre une enfance beaucoup plus sombre que celle du film, où on a l’impression que les enfants ont réussi a survivre tout seuls comme des grands au Taj Mahal. On y parle ouvertement d’abus sexuels, de pédophilie, de prostitution, mais surtout de l’envers du décors des comédiens de Bollywood.

En effet, Salim (contrairement au film où je le détestais huum) n’est pas un vilain garçon qui viole la copine de son frère après avoir menacé celui-ci avec une arme à feu. Il est d’ailleurs très peu présent dans le livre, et les seules fois où il est là on parle surtout de son envie de devenir comédien coûte que coûte. Mais son personnage m’a beaucoup touché, c’est bizarre que dans le film ils l’aient fait aussi radicalement différent ! J’ai été vraiment déçue de l’absence de Latika, alors qu’à la base c’est elle la raison de la participation de Ram à l’émission, pour qu’elle puisse le retrouver. Il est bien question d’une fille mais elle n’apparaît qu’à 100 pages de la fin ! Donc bon ça m’a beaucoup surprise ! Ram Thomas est un personnage complètement différent du Jamal Malik du film: plus âgé que Salim, c’est lui qui le sauve de « l’orphelinat » au début et non pas le contraire, mais on aperçoit vraiment son coté naïf, surtout dans ses conversations avec les adultes. Ah oui, Salim n’est jamais entré dans la mafia indienne !

Comme dans le film, une période de la vie de Thomas correspond à une question de l’émission. Par contre, les histoires ne se suivent pas du tout chronologiquement, et au début j’ai eu du mal à comprendre, j’étais là « Mais dans l’autre chapitre il était dans le chawl avec Salim, pourquoi il travaille chez cette actrice maintenant ? Il est où Salim Oo », et jusqu’à la fin j’ai eu du mal à m’y faire ! Je n’ai pas toujours compris le rapport entre l’histoire et la question, comme se fut le cas pour la question 2 ou 3 je crois. Mais comme dans le film, sa vie est vraiment extraordinaire, on se demande comme c’est possible de vivre autant de choses en 18 ans !

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce livre et je vous le conseille vivement, rien que pour connaître les vraies conditions de vie des enfants indiens, souvent orphelins et livrés à eux-mêmes. Par contre, essayez de vous détacher du film, ne lisez pas ce livre parce que vous avez aimé le film, c’est complètement différent !

°°° C’est lundi ! Que lisez-vous ? [Humeurs] °°°

Un rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane pour échanger sur ses lectures passées, en cours et à venir !

Cette semaine, j’ai réussi à finir la lecture de:

Une rose au paradis, de René Barjavel. J’ai beaucoup aimé ce livre, mais je l’ai trouvé légèrement en dessous des autres Barjavel…

J’ai abandonné:

Fifty Shades of Grey, de E.L James. Une lecture très redondante malgré le bruit qu’on a fait tout autour, je ne m’attendais pas à grand chose mais je suis quand même déçue !

Je suis en train de lire:

– Cellulaire, de Stephen King. Ça faisait très très longtemps que je voulais le lire, et pour l’instant je ne suis pas déçue du tout ! L’histoire est très originale, les personnages sont attachants et ont des réactions naturelles, c’est parfait !!
Le Prince, de Machiavel. C’est une lecture pour mon exposé d’Histoire moderne, mais pour l’instant j’aime bien, ça se lit très facilement !

J’aimerai lire:

Une place à prendre, de JK Rowling, pour la LC Livraddict !

Coté séries…

Supernatural saison 8 épisode 1
Grey’s Anatomy saison 9 épisode 2
Revolution saison 1 épisode 3
Doctor Who saison 1 épisode 1

°°° In My Mailbox °°°



In my mailbox a été mis en place par Kristi de The Story Siren, et repris en France par Liliebook depuis peu. Le concept est simple, toutes les semaines ou moins souvent, on partage avec les autres bloggeurs et bloggeuses les livres qu’on a reçu, qu’on a acheté ou emprunté.

Cette semaine, j’ai acheté:

Lettres Persanes de Montesquieu.
A l’ouest rien de nouveau, d’Erich Maria Remarque, que j’avais déjà mais dans l’édition de 1952, donc j’ose pas l’ouvrir de peur de décoller les pages !
Les nus et les morts, de Norman Mailer, encore un livre sur la guerre du Pacifique, mais sur que ile que je ne connais pas !!
La guerre des mondes, de H.G Wells, que j’avais abandonné l’année dernière, je vais lui redonner sa chance !

°°° Fifty shades of grey °°°

Fifty Shades of Grey, E.L James.
éditions Arrows Book

Aah que dire de ce livre, que dire ! Je dois avouer qu’il m’intriguait beaucoup, pas vraiment a cause du coté Twilight érotique (d’ailleurs pourquoi Twilight ?? Je pensais que l’un des deux amants étaient vampires, mais pas du tout !), mais plus a cause du coté érotique tout cours. Ne me jugez pas.

Commençons par les personnages. Je me suis identifiée à Ana dans le sens où elle est plutôt maladroite dans ses actes et ses paroles, elle a des réactions « normales » la plupart du temps. Par contre, je trouve qu’elle est complètement folle d’avoir accepté de sortir avec Grey ! Grey qui, dans ma tête, ressemble comme deux gouttes d’eau à l’acteur d’FBI duo très spécial vous voyez, le brun aux yeux bleus. Franchement, ce type est très bizarre, et pas uniquement par ses activités sexuelles. Il a un problème évident avec la nourriture, je ne compte plus le nombre de « Eat Ana », qui m’ont énormément exaspéré ! Ana semble découvrir a chaque page que Grey est de nature dominante, et ça, même après la découverte de ses « activités ».

Comme je l’ai lu en anglais, je ne peux pas trop parler du style d’écriture. Par contre, il a beaucoup de répétition, beaucoup de « He gazes at me », ou de réflexions sur ses loooongs doigts fins, ses yeux… Ana se parle à elle-même, ou plutôt à son subconscient, et dit beaucoup de gros mots. Parlons pour finir de la partie la plus intéressante du livre: le sexe. La première scène ( et accessoirement première fois tout court d’Ana) est complètement invraisemblable, mais alors là, c’est risible ! Ok, le feu nous monte un peu aux joues, mais il ne faut pas exagérer ! Il parait qu’en Amérique, depuis la sortie de ce livre, le taux de naissance a augmenté x) Ça devient très vite lassant, tellement lassant que j’ai abandonné ma lecture vers la page 122 ! Et oui, la suite n’est qu’une succession sans fin de sexe, le scénario est inexistant, il n’y a pas d’autre but que celui de lire du sexe. Ou plutôt du sadomasochisme, parce qu’on ne fait les choses a moitié voyez vous.

Honnêtement, lisez la première scène a la Fnac pour vous faire une idée, puis reposez le livre bien sagement sur son étagère. Évitez-vous une dépense inutile. Ce livre a fait beaucoup de bruit pour pas grand chose… Je retenterai peut être l’expérience en français, mais je ne pense pas, je vais peut être m’orienter vers quelques classiques du genre érotique si le coeur m’en dit !