°°° The Walking Dead tome 2: La route de Woodbury [horreur] °°°

https://i1.wp.com/www.livraddict.com/covers/87/87412/couv23692822.jpg

The Walking Dead tome 2: La route de Woodbury, Robert Kirkman.
éditions Le Livre de Poche

Quand l’invasion zombie a dressé les vivants contre les morts, Lilly Caul a fui la banlieue d’Atlanta. D’abris de fortune en campements improvisés, elle essaie à présent de survivre. Mais les zombies sont de plus en plus nombreux, et leur appétit pour la chair est sans limites. Terrorisée, Lilly trouve refuge dans une ville fortifiée connue sous le nom de Woodbury. De prime abord, c’est un parfait havre de paix : les habitants troquent de la nourriture contre des services, les barricades sont solides et le mystérieux leader qu’on appelle Philip Blake veille sur les citoyens. Pourtant, Lilly commence à douter : Blake veut qu’on l’appelle le Gouverneur, et ses idées sur la loi et la justice sont … déviantes. Avec une bande de rebelles, elle ouvre la boite de Pandore et défie le Gouverneur. La route de Woodbury se transforme alors en autoroute pour l’enfer.

Mon avis:

Alors que la saison 3 de la série vient d’atteindre sa pause, on fait durer la magie encore un peu avec ce deuxième tome du romain indépendant !
Si le premier tome se concentrait exclusivement sur la vie de Brian, Philip et Penny Blake, ce nouveau roman aborde l’apocalypse du côté d’un nouveau groupe de survivants: Lily, Josh, Megan, Scott et Bob. Au début du livre, ils se trouvent sur un camp similaire à celui de la saison 1 de Walking Dead, mais comme ils ne s’y sentent plus à leur aise, ils décident de partir. Après quelques temps passés sur les rues, ils vont se retrouver à Woodbury, et contrairement à Andrea (hum hum), ils vont rapidement remarquer que quelque chose cloche.

Ces nouveaux personnages sont très intéressants, surtout Lilly et Megan, même si cette dernière ne fait pas partie des personnages principaux. Ils montrent encore plus le changement qui peut se faire dans les rapports humains et le comportement des gens. Megan m’a beaucoup touchée, surtout vers la fin du roman. J’ai beaucoup aimé Lily car je me suis assez identifiée à elle, et Josh m’a fait pensé à Coffey dans La ligne verte ^^ Les relations entre ces personnages sont très compliqués, ils restent ensemble sans pour autant s’apprécier plus que ça, ils sont parfois même indifférent au sort de leurs compagnons.

Ce roman aborde la création des fameux combats dans l’arène, et quand on voit pourquoi le Gouverneur en est arrivé là, on se dit que finalement il n’avait pas complètement tord… Ce tome m’a confirmé ce que je pensais à propos du Gouverneur de la série, qui n’est pour moi que l’ombre de Philip Blake. On voit que la psychologie du Gouverneur est très très complexe, c’est l’un des personnages les plus étudiés que j’ai vu, sa crise d’identité à la fin du roman m’a bouleversé. Je ne peux pas trop en dire, mais Brian Blake est toujours présent au fond du Gouverneur, Brian joue à se comporter comme Philip, il se dit souvent « Qu’est-ce que Philip ferait ? Comment Philip marchait, parlait ? », il a pris la personnalité de son frère.

Malgré tout, j’ai trouvé ce tome un poil plus mou que le précédent, l’action met du temps à vraiment commencer. Les zombies sont moins présents, mais leurs apparitions sont très violentes. Je suis frustrée de ne pas savoir ce que deviennent les personnages après la fin, parce que j’ai eu beau me retourner l’esprit je ne vois aucune Lily ou autre dans le comics ou la série, même si Martinez, l’un des bras droit du Gouverneur, me dit effectivement quelque chose. Je suis un peu déçu qu’il n’y ai pas eu de références concrètes aux comics comme dans le tome 1 où c’est Philip Blake qui écrit cet écriteau « Tous morts » machin, je pensais qu’ils allaient parler de l’hélicoptère qui s’écrase ou quoi, mais non…

J’ai hâte de savoir ce que les personnages vont devenir, et j’espère que l’auteur va continuer à approfondir la personnalité du Gouverneur !

Publicités

2 réflexions sur “°°° The Walking Dead tome 2: La route de Woodbury [horreur] °°°

  1. Même si effectivement le tome 2 est un peu moins dans l’action, je l’ai vraiment préféré au 1er car justement pyschologiquement parlant je le trouve plus abouti. Je trouve cette histoire en parallèle du gouverneur et la création de Woodbury fascinante. C’est presque de la sociologie ! lol
    en tout cas, Lily je crois que c’est celle qui tue le gouverneur lors de l’attaque de la prison … mais il faudrait que je relise cette partie de la BD pour être sûre.

    • Oui en effet il a une étude psychologique très poussée ! C’est vraiment la chose la plus intéressante dans ces tomes sur le Gouverneur, voir comment il s’approprie la personnalité de quelqu’un pour pouvoir enfin être la personne qui a confiance en elle qu’il a toujours voulu être !
      Ah oui peut être, je ne m’en souviens pas du tout ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s