°°° Fifty shades of grey °°°

Fifty Shades of Grey, E.L James.
éditions Arrows Book

Aah que dire de ce livre, que dire ! Je dois avouer qu’il m’intriguait beaucoup, pas vraiment a cause du coté Twilight érotique (d’ailleurs pourquoi Twilight ?? Je pensais que l’un des deux amants étaient vampires, mais pas du tout !), mais plus a cause du coté érotique tout cours. Ne me jugez pas.

Commençons par les personnages. Je me suis identifiée à Ana dans le sens où elle est plutôt maladroite dans ses actes et ses paroles, elle a des réactions « normales » la plupart du temps. Par contre, je trouve qu’elle est complètement folle d’avoir accepté de sortir avec Grey ! Grey qui, dans ma tête, ressemble comme deux gouttes d’eau à l’acteur d’FBI duo très spécial vous voyez, le brun aux yeux bleus. Franchement, ce type est très bizarre, et pas uniquement par ses activités sexuelles. Il a un problème évident avec la nourriture, je ne compte plus le nombre de « Eat Ana », qui m’ont énormément exaspéré ! Ana semble découvrir a chaque page que Grey est de nature dominante, et ça, même après la découverte de ses « activités ».

Comme je l’ai lu en anglais, je ne peux pas trop parler du style d’écriture. Par contre, il a beaucoup de répétition, beaucoup de « He gazes at me », ou de réflexions sur ses loooongs doigts fins, ses yeux… Ana se parle à elle-même, ou plutôt à son subconscient, et dit beaucoup de gros mots. Parlons pour finir de la partie la plus intéressante du livre: le sexe. La première scène ( et accessoirement première fois tout court d’Ana) est complètement invraisemblable, mais alors là, c’est risible ! Ok, le feu nous monte un peu aux joues, mais il ne faut pas exagérer ! Il parait qu’en Amérique, depuis la sortie de ce livre, le taux de naissance a augmenté x) Ça devient très vite lassant, tellement lassant que j’ai abandonné ma lecture vers la page 122 ! Et oui, la suite n’est qu’une succession sans fin de sexe, le scénario est inexistant, il n’y a pas d’autre but que celui de lire du sexe. Ou plutôt du sadomasochisme, parce qu’on ne fait les choses a moitié voyez vous.

Honnêtement, lisez la première scène a la Fnac pour vous faire une idée, puis reposez le livre bien sagement sur son étagère. Évitez-vous une dépense inutile. Ce livre a fait beaucoup de bruit pour pas grand chose… Je retenterai peut être l’expérience en français, mais je ne pense pas, je vais peut être m’orienter vers quelques classiques du genre érotique si le coeur m’en dit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s