°°° In My Mailbox grosse grosse commande [Humeurs]°°°



In my mailbox a été mis en place par Kristi de The Story Siren, et repris en France par Liliebook depuis peu. Le concept est simple, toutes les semaines ou moins souvent, on partage avec les autres bloggeurs et bloggeuses les livres qu’on a reçu, qu’on a acheté ou emprunté.

Que de choses à raconter cette semaine !!! Très très grosse moisson de livre avec une commande priceminister, je sais pas pourquoi j’ai acheté autant, surtout qu’en ce moment je révise à fond donc j’ai pas le temps de lire… J’ai acheté aussi quelques livres aux Festival du livre de Nice ! Je vais faire un article dessus je pense :) 
Alors beaucoup de classiques de SF dans des vieilles éditions, parce que je trouve que les vielles éditions sont les meilleurs !!
Un village américain dans la chaleur de l’été. Flâneries, cris d’enfants, jardins paisibles, commérages dans les rues engourdies.
Et soudain, dans le ciel, un, deux, trois hélicoptères. Une compagnie de soldats. Des G.I. en uniforme. Qui ratissent, incendient, violent, massacrent. « Mais vous vous trompez de village ! Nous sommes Américains comme vous ! » crient les habitants. Avant d’être traînés au bord d’un fossé et abattus comme des chiens. Oui… Si un jour la guerre se trompait de cible ?
Et n’est-ce pas précisément ce genre de question que doit se poser la fiction ?
 Dans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace…
Un cinq pièces au Bradford, en plein coeur de New York.
Rosemary et son mari Guy ont de la chance. Oh, bien sûr, il y a ces légendes à propos de magie noire : le célèbre sataniste Marcato aurait vécu dans l’immeuble. Mais les voisins de Rosemary sont si gentils ! Ils la couvent comme leur propre fille. Et voilà Rosemary enceinte ! Le jeune couple est aux anges… hélas, ce bien-être se fissure : une femme se jette par la fenêtre. Guy commence à changer. Des rêves horribles assaillent Rosemary.
Elle éprouve bientôt une terreur sourde et grandissante… ces gens étranges qui insistent pour s’occuper d’elle, que veulent-ils ? Rosemary ou son bébé ?
Katherine Mortenhoe sait qu’elle est condamnée. Elle est encore jeune et belle, mais il ne lui reste que quatre semaines pour concentrer toute une vie…
  Quatre semaines, c’est peu, et pourtant, la TVN va tout faire pour les lui voler. La TVN, c’est la télévision, c’est cette émission qui montre l’agonie et la mort « en direct ». La TVN, c’est aussi Roddy, dont le regard va épier Katherine pour la livrer en pâture à l’homme de la rue. Et l’on en vient à se demander qui est le plus à plaindre : Katherine qui vend sa mort, Roddy qui vend son âme, ou ce public qui se repaît de la mort des autres. Mais il est vrai que Katherine et Roddy tenteront tous deux d’échapper au piège. Vrai aussi qu’ils vivent dans un monde inhumain régi par les ordinateurs et les médias. Un monde qui n’est pas le nôtre, bien sûr…
Qu’il est bon d’avoir trouvé refuge à Phoenix, dans la paisible demeure de grand-mère Bess. Mais pourquoi ni Diane, ni Steven Freeling, ni leurs jeunes enfants n’ont-ils pas encore réussi, deux ans après, à oublier le cauchemar de Cuesta Verde, leur maison de Californie, soudain possédée, dévastée ? Par qui ? Par quoi ? Ils ont fui et le mystère est resté total… Mais lorsque grand-mère Bess s’éteint, tout, aussitôt, recommence : les murs vacillent, des ombres menacent, des hurlements retentissent. Terrorisés, les Freeling vont fuir de nouveau… quand surgit un inconnu, un Indien au visage impassible, à la voix impérieuse : leur fuite serait vaine, le Mal les suivrait. C’est ici qu’il faut le combattre et il est prêt à les aider de tous ses pouvoirs de magicien. Est-ce un piège ? Est-ce le seul salut ?
Vous-êtes-vous déjà demandé ce qui se passe après-minuit? Tout bascule. Le temps se courbe, s’étire, se replie ou se brise en emportant parfois un morceau de réel. Et qu’arrive-t-il à celui qui regarde, les yeux écarquillés, la vitre entre réel et irréel juste avant qu’elle explose et que des aiguilles de verre se mettent à voler en tous sens ? Les cauchemars de Stephen King vous empêcheront longtemps de dormir après minuit.
 Minuit 1: L’heure où un avion peut atterrir dans le néant, le monde des Langoliers.
Minuit 2 : L’heure où un écrivain peut rencontrer le pire, dans un jardin très secret d’où l’on ne revient pas.
Un Boeing 747 s’écrase près d’Eton. C’est l’une des plus effroyables catastrophes de l’histoire de l’aviation : 332 morts. Un seul survivant : Keller, le copilote, n’a aucun souvenir de l’accident. Tandis que tout le monde essaie d’oublier l’horreur du drame, lui cherche à comprendre pourquoi il y a échappé. Bientôt, il est hanté par des voix, celles des passagers morts dans le crash. Et cette hantise gagne peu à peu l’ensemble de la ville et des habitants d’Eton. Le jour de vérité approche, une vérité insupportable à laquelle Keller refuse de croire…
Ram est un jeune gamin des rues qui rêve de devenir quelqu’un. Lorsqu’il remporte la loterie du jeu « Qui veut gagner un milliard de roupies », la production le soupçonne d’escroquerie. Le jeune homme replonge dans l’histoire de sa vie, et au fil de multiples rencontres, il nous apprend que la chance sourit parfois aux plus audacieux…
Défi, réquisitoire, utopie, ce livre mondialement célèbre, chef-d’oeuvre de la littérature d’anticipation, a fait d’Aldous Huxley l’un des témoins les plus lucides de notre temps.
Aujourd’hui, devait écrire l’auteur près de vingt ans après la parution de son livre, il semble pratiquement possible que cette horreur s’abatte sur nous dans le délai d’un siècle. Du moins, si nous nous abstenons d’ici là de nous faire sauter en miettes… Nous n’avons le choix qu’entre deux solutions : ou bien un certain nombre de totalitarismes nationaux, militarisés, ayant comme racine la terreur de la bombe atomique, et comme conséquence la destruction de la civilisation (ou, si la guerre est limitée, la perpétuation du militarisme) ; ou bien un seul totalitarisme supranational, suscité par le chaos social résultant du progrès technologique.
Sélectionné parmi les meilleurs romans par toute la presse, La Nuit des enfants rois se déroule à toute allure, comme un merveilleux film, d’où l’on sort ébloui. Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, certains violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants-génies. De l’horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l’a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu’il ne soit de leur côté… Alors, s’ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, La Nuit des enfants rois.
Entrez dans le monde terrifiant de R.L.
Stine, le grand maître du frisson. Découvrez le secret de son inspiration. « Ce sont les histoires les plus terrifiantes que j’ai jamais imaginées. Je les ai écrites à l’heure du cauchemar, quand les lumières s’estompent, quand l’ombre envahit la terre entière, quand l’esprit est submergé par des rêves démoniaques et inquiétants. Dans ce monde infernal, la peur règne en maître, et rien ni personne ne peut la combattre.
Les minutes s’égrènent inexorablement… »
Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu’elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n’est rien en comparaison de la peur panique qui s’est emparée d’elle…
 Le commandant Vauvert mène l’enquête en compagnie d’une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors-norme, Eva a un véritable sixième sens qui fait d’elle une redoutable traqueuse de l’ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d’un tueur en série qu’ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S’agit-il d’une réincarnation, d’un spectre, d’un homme, d’une femme, d’une créature d’un autre monde ?
Partenariats Babelio et Les Agents littéraires

Au mois de juin 1940, alors que le sort de la France semble avoir définitivement basculé, quelques hommes refusent de baisser les armes face à l’hydre nazie et la compromission de Pétain. Cette poignée d’hommes va constituer la France Libre. Jean-Mathieu Boris est l’un d’eux. A 19 ans, il rejoint Londres où le général de Gaulle vient de créer les Free French Forces. Devenu aspirant puis sous-lieutenant d’artillerie, il est de tous les combats d’Afrique du Nord au sein de la 1re division française libre du général Koenig, notamment ceux de Bir Hakeim et d’El-Alamein. Après le débarquement allié au Maroc, il participe à la création du 1er commando de France et prend le commandement d’un peloton qui combattra dans les Vosges et en Allemagne, où son courage sera toujours salué.

La terreur règne dans les rues de Londres depuis qu’un tueur sanguinaire s’attaque aux femmes au soir tombé. Au Cirque Rouge, les prostituées : Blanche, Marie, Hélène et Violette vivent dans la peur d’un nouveau meurtre. Leurs vies vont soudainement basculer et leurs passés remonter à la surface lorsque l’une d’entre elles quitte la maison close pour aller vivre chez un Lord étrange et excentrique. La traque commence alors et toutes sont menacées. De sombres parcelles de leurs vies ressurgissent dévoilant ainsi les secrets de chacune. Suivez le destin croisé de Blanche, Marie, Hélène et Violette dans un roman mêlant intrigue policière et psychologique. Arriveront-elles à fuir le meurtrier qui les traque ? Sauront-elles échapper à leurs erreurs passées ? Parviendront-elles à découvrir le lien qui les unit et qui fait d’elles les proies idéales ?

Et sinon grande nouvelle pour moi : J’ai été accepté à la fac pour faire une licence d’Histoire :D Je vais prendre le parcours Histoire de l’Art, Archéologie et Patrimoine pour être sûre, comme j’hésite toujours à travailler dans le domaine historique (musée ect) ou être bibliothécaire, ce parcours assure mes arrières ^^ 

N’hésitez pas à me laisser un commentaire, j’aime connaître votre avis :) Rendez-vous sur Hellocoton !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s