°°° Le grand secret [SF] °°°


Le grand secret, René Barjavel
éditions Pocket

Le grand secret, c’est l’histoire d’un couple séparé par un extraordinaire événement, puis réuni dans des circonstances telles que jamais un homme et une femme n’en ont connu de pareilles.
C’est aussi l’histoire d’un mystère qui, depuis 1955, a réuni, à l’insu de tous, dans une angoisse commune, par-dessus les oppositions des idéologies et des impérialismes, les chefs des plus grandes nations. C’est ce  » grand secret  » qui a mis fin à la guerre froide, qui a été la cause de l’assassinat de Kennedy, qui rend compréhensible le comportement de De Gaulle en mai 1968, qui a rendu indispensables les voyages de Nixon à Moscou et à Pékin.
Il n’a rien à voir avec la guerre ou la bombe H. C’est le secret de la plus grande peur et du plus grand espoir du monde. Il ne faut pas oublier que c’est un roman. Mais si c’était vrai ?…

Mon avis :

René, je l’aime. Même si avec ce livre ce n’était pas gagné. J’ai mis une semaine pour arriver à la page 128, page où commence réellement l’action. Pourquoi ? Parce que j’ai trouvé le début assez fouillis, on saute d’un personnage à un autre sans transition, mais aussi d’une date à une autre, ce qui donne un passé/présent plutôt bizarre. On suit l’histoire d’amour entre Jeanne et Roland, puis la disparition de ce dernier et la quête de Jeanne pour le retrouver, qui dura 17 ans. Je n’ai pas réussi à m’attacher à eux, au contraire, l’enquête de Jeanne m’a terriblement ennuyé. Ensuite, on jongle entre plusieurs présidents, Nehru, Johnson, De Gaulle, Kennedy, Eisenhower, Elisabeth II, Coty ect. Le problème, c’est que pendant tous le livre on passe de Johnson au début, puis après on va avec Eisenhower, puis Kennedy et encore Johnson, donc il n’y a pas d’ordre chronologique bien distinct. Dans la première partie j’ai vraiment failli abandonner tellement c’était long, mais heureusement j’ai continué.

Car dès la page 128, c’est la découverte du secret. Toutes les pistes lancées dans la première partie deviennent claires (enfin plus ou moins). L’îlot est une véritable utopie digne de Voltaire, puis au fur et à mesure elle se transforme en cauchemar, j’ai adoré tous les passages sur l’île. Même quand on connait le secret, Barjavel continue de nous faire découvrir les coulisses de ce secret, on voit comment les présidents s’organisent pour le cacher, on voit les dessous de la guerre froide avec la course entre Kennedy et Khrouchtchev pour aller sur la Lune. On comprend pourquoi Kennedy a été assassiné, on comprend aussi pourquoi De Gaulle est allé en Allemagne en mai 68, TOUT a un rapport avec ce secret. Par la suite, je ne me suis toujours pas attachée au couple Roland/Jeanne, mais plus à un autre jeune couple.

La fin de livre est magique, et terrible à la fois. Barjavel n’aime pas les happy end ni les fins « finies », il nous laissent toujours dans le suspens, on se demande ce qu’il advient du monde après toutes ces catastrophes. J’ai été bouleversé par l’île, par ses enfants, par les désirs de Jeanne. Je ne peux pas vraiment vous parler de la deuxième partie du roman sans trop en dire, mais je l’ai dévoré. Comme il est dit dans le résumé, ce n’est qu’un roman, mais je ne peux pas m’empêcher de me dire que peut-être, cette histoire est vraie. On sait tous que les gouvernements nous cachent des choses, il y a sûrement des bases secrètes qui renferment des secrets qui pourraient détruire le monde comme dans le roman.

C’est un énorme coup de coeur, comme avec mon premier Barjavel qui était Ravage, cet auteur est un génie. Je n’ai qu’une envie, lire tous ses romans ! Si vous vous laissez tenter par Le grand secret, essayez d’atteindre la page 128, c’est la porte du bonheur !



N’hésitez pas à me laisser un commentaire, j’aime connaître votre avis :) Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Posté dans SF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s