°°° Le miroir aux vampires [Jeunesse] °°°


Le miroir aux vampires, Fabien Clavel
éditions Baam!

« Bérénice,
Ca y est, j’ai fait ma dernière rentrée à Augustin-Thierry, en internat cette fois. Rien de changé dans ce lycée : Cerise la peste et ses sous-fifres qui font baver les garçons, un beau gosse qui se prend pour Brad Pitt et quelques nouveaux. Parmi eux, il y a Nora, avec qui je partage ma chambre. Il y a aussi Léo. Je ne l’avais pas remarqué au début mais je crois qu’en fait il me plaît bien. Mais ce n’est pas pour ça que je t’écris… Écoute, Béré, il se passe des choses étranges dans ce bahut…On a incendié le foyer, je crois avoir une idée du responsable, mais je ne peux rien dire. Depuis, la sécurité a été renforcée et le lycée est en train de devenir une prison. Et moi, j’ai comme des apparitions, des sensations bizarres. Je t’ai parlé de Nora. Et bien, je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose m’attire chez elle. Je me sens vraiment bien que lorsqu’elle est près de moi. Et ce n’est pas tout : il y a ce miroir dans notre chambre d’internat. Parfois, j’ai l’impression qu’il y a une connexion entre lui et moi. Tu crois que je suis vraiment dingue? »


Mon avis:


Ce livre m’a été prêté par la gentille Mélo, et j’en ressors très mitigée…


Je ne m’attendais vraiment pas à ça, pas à ce style ni à cette histoire. La narration en forme de lettre est original et permet d’être dans le flou total, comme l’héroïne Léa. Mais justement, le style d’écriture est le même que celui de Léa. Je m’explique, on croirait vraiment lire une lettre d’une ado de 16 ans (et encore, j’écris pas comme ça), ce n’est pas très recherché, mais c’est très probablement le but. Je ne me suis pas beaucoup attachée aux personnages, que ce soit Léa, son « amie » Nora ou son « ami » Léo. La relation entre eux est très compliqué, Léa et Nora sont amies, mais elles ne se parlent pas beaucoup, et j’ai eu l’impression qu’il y avait une tension amoureuse entre elles, même si ce n’est pas du tout exploité. Dommage. 


Les « pouffes » du lycée ne sont pas bien méchantes, et je n’ai pas très bien comprit l’intérêt d’intégrer le blog de la peste Cerise, à part peut-être pour montrer le changement bizarre qu’il y a dans le lycée ? En fait, ce lycée était un peu « américanisé », avec la bande de peste, ceux qui suivent, le beau gosse du lycée, les intellos ect, mais je crois bien que c’était une volonté de l’auteur.


Au début, les seules préoccupations de Léa sont d’avoir de bonnes notes et de battre tout le monde en sport et aux bacs blancs. C’est d’ailleurs le cas pendant une grande partie de l’histoire. J’ai eu l’impression que l’histoire n’avançait pas, c’était plutôt lent, et même si je ne me suis pas ennuyée j’ai eu du mal à avancer. Ensuite, quand les choses bizarres commencent à arriver au lycée, j’ai plus aimé, mais malheureusement je n’ai pas été convaincue par la mythologie des vampires, ni par cette histoire de miroir. J’avais deviné dès le début qui était le « méchant » dans les lettres en italique, mais j’avoue avoir été surprise par la révélation de la fin. Les 100 dernières pages sont très vite expédiées, et c’est dommage dans le sens où on attendait cette action et ses révélations depuis le début… 


En gros, tout le livre traine en longueurs, même s’il n’y a pas d’ennuis, et la fin va trop vite. Je suis déçue de cette lecture car l’intrigue était prometteuse de prime abord. Je lirais bien la suite car elle à l’air plus axée sur la mythologie des vampires, mais bon, ce n’est pas pressé ! 


N’oubliez pas de faire un tour sur la page de mon livre ! N’hésitez pas à me laisser un commentaire, j’aime connaître votre avis :)  Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s