°°° Shutter Island [Thriller] °°°


Shutter Island, Dennis Lehane
éditions Rivages (Noir)

Nous sommes dans les années cinquante. Au large de Boston, sur un îlot nommé Shutter Island, se dresse un groupe de bâtiments à l’allure sinistre. C’est un hôpital psychiatrique pour assassins. Le Marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule ont été appelés par les autorités de cette prison-hôpital car l’une des patientes, Rachel Solando, manque à l’appel. Comment a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée à clé de l’extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre incohérente d’une malade ou cryptogramme ? Progressivement, les deux policiers s’enfoncent dans un monde de plus en plus opaque et angoissant, jusqu’au choc final de la vérité.

Mon avis:

Lu dans le cadre d’une LC avec Livraddict

J’avais regardé le film avec Leonardo Di Caprio il y a quelques temps, et il était tellement complexe que je n’avais pas compris grand chose. Néanmoins, je me rappelais parfaitement de la chute, ce qui m’a permis de mieux comprendre tout le reste.

L’ambiance pesante et terrifiante du lieu est très bien décrite, on est tout de suite plongée dans l’atmosphère de l’île. J’ai beaucoup aimé les personnages, Teddy et Chuck, deux marshals venus enquêter sur la disparition d’une patiente. On voit rapidement que Teddy a vécu beaucoup de traumatisme durant la guerre et à cause de la mort de sa femme, Dolores. Chuck est le bon camarade, celui qui a toujours le mot pour rire. On voit la décadence de Teddy au fur et à mesure que l’enquête avance, et j’ai beaucoup aimé les passages où il raconte ses souvenirs avec sa femme, surtout leur rencontre dans un bar où tous les soldats se rejoignaient (le rêve).

Contrairement aux livres où la tension monte progressivement, elle est présente dès le début. On se doute que rien ne va se passer comme prévu, et on en a la confirmation. L’enquête de la femme disparue est vite expédiée pour laisser place au vrai mystère: le patient 67. Comme Teddy et Chuck, on se pose beaucoup de questions, c’est très efficace. Le plus intéressant dans ce livre est la fin, qui est extraordinaire. On ne pouvait pas imaginer que ça se terminerait comme ça, et je pense qu’il est nécessaire de la lire plusieurs fois pour bien la comprendre. 

Il est difficile de parler de ce livre sans trop en dévoiler, mais je peux vous dire que j’ai adoré, et je vous le conseille vivement !
Ce livre fait parti des livres voyageurs.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s