°°° Virgin suicides [Contemporain] °°°


Virgin suicides, Jeffrey Eugenides
éditions J’ai Lu

Dans un quartier résidentiel et huppé de Grosse-Pointe (Michigan), cinq soeurs, des adolescentes entre 13 et 17 ans, se suicident en l’espace d’une année. Cécilia, la plus jeune, ouvre le bal. Les autres l’imiteront un an après. Entre-temps, les gamins du voisinage auront vécu et souffert avec elles… à distance. Ce suicide les aura tant marqués qu’une vingtaine d’années plus tard, alors qu’ils frôlent les quarante ans, ceux-ci mèneront une enquête dans l’espoir un peu fou d’éclaircir toute cette affaire. Ce récit en est le résultat, la reconstitution la plus minutieuse et la plus fidèle possible d’une année pour le moins particulière. Tous les témoins, les animés comme les objets les plus dérisoires, sont donc convoqués.

Mon avis:

La plupart des avis que j’avais lu de ce livre avant de l’acheter étaient négatifs, mais je me suis obstinée à le lire, et on ne peut pas dire que j’ai adoré…

Au début, je me suis dis « Bin pourquoi tout le monde a détesté, franchement c’est pas si nul que ça ». J’ai bien aimé l’atmosphère de la ville, les soeurs si différentes et pourtant indissociables. L’histoire est originale et bien pensée, mais finalement elle n’est pas assez approfondie. Je pensais que l’enquête serait menée un peu comme dans Le pacte des vierges, mais ça n’a pas été le cas, le récit est très monotone. 

Je n’ai pas réussi à m’accrocher aux personnages: on n’apprend pratiquement rien sur les soeurs, et encore moins sur les garçons amoureux d’elles et qui enquêtent. Les filles sont représentées pendant les 3/4 du livre comme une seule personne, ce qui est vraiment bizarre ! Les garçons ne sont pas amoureux de Lux, Mary, Thérèse ou Bonnie, mais de ce qu’elles représentent dans leur ensemble. Ensuite, ils ne les qualifient jamais de « jolies », au contraire, elles ont beaucoup de défauts, elles s’habillent mal, elles vivent dans une porcherie… Le début du livre se concentre sur Cécilia, la première des filles à mourir, et un peu plus tard sur Lux, mais jamais sur les trois autres filles.  

L’enquête est brouillonne, sur la 4e de couverture de mon édition, il est dit qu’on apprend la cause de leurs suicides, mais en fait non, il y a seulement quelques pistes d’idées à la fin: pacte, sacrifices… On peut dire que je suis restée sur ma faim. La fin est bizarre, je ne m’attendais pas à ça. Les situations sont pour la plupart improbables, les derniers suicides sont peu crédibles, surtout celui de Mary ! 

Je suis déçue par ce livre, j’ai mis beaucoup de temps à le terminer, d’ailleurs je me demande comment j’ai fais pour ne pas abandonner, tellement ma lecture a été laborieuse ! Je me suis ennuyée pendant presque toute ma lecture, je ne vous conseille pas de le lire, contentez-vous de regarder le film, il paraît qu’il est beaucoup mieux.


Ce livre fait parti des livres voyageurs.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “°°° Virgin suicides [Contemporain] °°°

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s