°°° Jude R [Contemporain] °°°


Jude R, Shaké Mouradian
éditions XO

1970. Jude R. traverse les Etats-Unis d est en ouest.
Poursuivi par la haine d individus vengeurs, il rencontre Lipi, une gamine de quinze ans aussi perdue que lui, ombrageuse et torturée, surnommée « la main d or » pour sa chance insolente au poker.
Commence alors une violente course-poursuite. Partout où le couple improbable passe, il laisse des morts derrière lui…
Lipi s’attache malgré tout à ce drôle de personnage qu est Jude R. alors même que la violence qui sommeillait en lui ne cesse de grandir…

Une épopée violente et noire campée avec brio par un jeune auteur, Shaké Mouradian, qui nous livre son premier roman.

Mon avis:

Je regrette mon absence sur le blog, mais ces derniers temps j’ai eu une vie assez remplie, entre les bacs blancs, la grippe et les problèmes de coeur… Heureusement, c’est les vacances !! Et j’ai enfin pu terminer Jude R, à la limite de la date de fin.

J’ai tout de suite accroché au style de l’auteure, très poétique, elle sait créer une atmosphère ! J’ai adoré me plonger dans cette Amérique des années 70, et plus particulièrement dans celle des états du Sud. Je trouve que le Sud est… Assez rustre, vous voyez ? Comme si les gens vivaient encore au temps du Far West. On découvre les Dinner au bord de l’autoroute, les grandes routes droites et sans fins, la chaleur, le désert… On voyage en même temps que les personnages, j’ai été totalement embarqué.

Il y a peu de personnages, mais ils sont très complexes, et les liens qui les unissent le sont encore plus. J’ai beaucoup aimé la relation entre Jude R et Lipi, la jeune fille de 15 ans qu’il récupère dans un Dinner. Jude est très attachant dans son désir de retrouver son père, et j’ai beaucoup aimé Lipi et son admiration sans borne pour Jude. Les autres personnages sont très bien construits, comme Jas le junkie, Bill l’albinos, ou  même Josépha, la servante. J’ai adoré les références de Bill à Baudelaire, comme cet extrait magnifique tiré des Bienfaits de la lune:

La lune descendit à travers les vitres et déposa ses couleurs sur la face de l’enfant. Puis elle lui a si tendrement serré la gorge, qu’il en a gardé pour toujours l’envie de pleurer.

L’intrigue pourrait paraître simpliste, puisqu’il ne s’agit que d’une histoire de vengeance. Mais tout tourne autour du meurtre de Martin Luther King, et ça, ça m’intéresse ! Je n’aime pas trop les thrillers d’habitude, parce que comme je ne suis pas très perspicace, il y a des tas de choses que je ne comprend pas ! Et là, ça n’a pas loupé ! Je vous rassure, j’ai bien compris le but de chaque personnage, mais il m’a fallut réfléchir un petit peu ^^ 

Comme je l’ai dis, j’ai adoré le début, mais j’ai trouvé que l’action ralentit un peu à partir de la moitié du livre. Certaines actions sont un peu trop vite expédiées, comme les meurtres passés sous silence, ou les confrontations entre les ennemis, qui nuisent à la compréhention du récit. La fin est aussi trop rapide, j’ai du relire le passage plusieurs fois pour bien comprendre, et je trouve qu’après tout ces meurtes, la situation se règle bien rapidement… J’ai aussi été un peu déçue par l’attitude de Jude dans le dernier chapitre, mais je ne vous en dit pas plus.

Pour finir, ce roman est une très bonne surprise, et j’espère qu’il ne sera pas le dernier de Shaké Mouradian !

Encore merci à New’s Book pour ce partenariat !

Ce livre fait parti des livres voyageurs.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s