°°°Zombie island [Post-apo] °°°




Zombie Island, David Wellington
édition Milady

A la suite d’une catastrophe mondiale les pays les plus développés sont envahis par des hordes de zombies cannibales. Seules quelques enclaves subsistent, en Somalie notamment. A la recherche d’un remède au virus, un groupe d’adolescentes surarmées, menées par un vétéran, se rend à New York. Tous se croient préparés au pire. Mais dans l’île de Manhattan en ruine, ils vont bientôt découvrir que la non-mort est loin d’être le destin le plus terrifiant…

Mon avis:

A la différence d’Un horizon de cendres, là on est dans un vrai roman de zombies, bien gore vous voyez. Les personnages principaux sont un homme qui travaille pour le gouvernement, Delkab, et des jeunes soldats Somaliennes. Ils vont devoir aller à Manhattan pour trouver un remède au virus du sida, et non pas au virus des zombies comme on pourrait le croire dans le résumé. Pourquoi le sida ? C’est un moyen de préserver le peu d’équilibre qui reste en Afrique Noire, dans un pays ravagé par les guerres civiles, je ne vous en dis pas plus. L’ironie, c’est que ces pays là sont ceux qui ont le mieux réussi à se défendre face aux zombies affamés, contrairement aux français qui ont rapidement été décimés (voilà pourquoi j’espère qu’on ne se trouvera jamais dans une situation pareille…).

Le plus original dans cette histoire de zombie, c’est qu’un certain Gary, étudient en médecine, à trouver un moyen de devenir un zombie mais en gardant sa conscience d’humain ! Si au début il tente de préserver son humanité, il sera vite dépassé par son instinct de cannibale. Les chapitres altèrnent entre le point de vue de Gary et Dekalb, l’inspecteur en armement des Nations Unies, jusqu’à ce que leur chemin se croise. 

Malheureusement, pour un livre qui avait si bien commencé, plus l’intrigue avance, et plus elle tourne dans le surnaturel, avec une momie vielle de plusieurs siècles qui veut tuer tous les humains encore vivants sur terre, un zombie qui se prend pour le maître du monde et prend pour esclaves tous les autres zombies traditionnels aux alentours. J’ai vraiment été étonnée (dans le mauvais sens), par la tournure que prenait l’histoire, avec le recul, je la trouve assez ridicule en fait.

Il ya deux autres tomes qui sont sorties, mais après la fin bizarre du tome 1, je ne sais pas si je vais les acheter… Surtout qu’il paraît que le surnaturel devient de plus en plus présent. 

Avez-vous lu les autres tomes ? Qu’en avez-vous penser ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s