°°°Terrienne [Young adulte]°°°


Terrienne, Jean-Claude Mourlevat
éditions Gallimard Jeunesse
Après avoir reçu un étrange message de sa soeur Gabrielle, disparue depuis un an, Anne
se lance à sa recherche.

Accompagnée d’un vieil écrivain en mal de création, rencontré sur la route, elle passe
alors brusquement de l’autre côté.

Et découvre un monde parallèle, un univers blanc, aseptisé, glacial. Là-bas, les
habitants ne respirent pas, ne sourient pas, et les humains sont esclaves. Au milieu d’eux, elle comprend vite que sa soeur est retenue prisonnière, quelque part, et qu’elle est en danger. Anne
va tout tenter… jusqu’au péril de sa vie.

Mon avis:
Je viens tout juste de le terminer, il y a même pas 1h en fait. Et j’ai adoré ! Je
connaissais Jean-Claude Mourlevat grâce à La rivière à l’envers de Tomek (étudié en 6e) et aussi celui d’Hannah (acheté après pour connaître la suite), j’avais 11 à
l’époque et j’avais vraiment aimé son style poétique, son imagination, et sa capacité à créer des univers imaginaires.
Dès le début du livre, on rencontre Etienne Virgil, un écrivain en manque
d’imagination, déçu de son dernier livre. Sur la route, il récupère une jeune fille, Anne, qui se permet de lui poser des questions indiscrètes sans aucune gène, et avec une désinvolture
enfantine. Une grande amitié va les unir, sincère et touchante. Les héros de l’auteur sont toujours à la recherche de quelqu’un ou de quelque chose, on voyage avec les personnages. Cette fois-ci,
on part avec Anne dans un monde parallèle situé avec sur la route de Campagne: les gens ne respirent pas, ils ne savent pas que les Terriens existent, pour eux ils ne sont que des inventions, et
ils leur inspirent terreur et dégoût.
Je trouve que c’est risqué de traiter d’un univers aussi stérile, sans émotions, où la
nourriture n’a pas de goût et où les gens n’éprouvent aucun sentiment. Et pourtant, J-C Mourlevat réussit à en faire quelque chose de touchant, de poétique, grâce à certains personnages hybrides
comme Bran ou Torkensen,ou encore la dame de l’accueil de l’hôtel, une passionnée des Terriens. Tout ces personnages m’ont ému par leur désir d’aider Anne, leur différence par rapport aux autres
habitants, leurs sentiments… Tout dans ce livre est légèreté, même les passages à Estrellas, l’endroit où l’ont brûle les personnes qui se sont « assises », celles qui en ont marre de la vie et
qui entrent dans une léthargie infinie pour ne plus avoir à supporter cette vie.
On se laisse transporter par l’amour qui lie les personnages, par la singularité de ce
monde, j’ai vraiment adoré. Je crois que je vais l’acheter pour l’avoir dans ma bibliothèque, puisqu’il fait partis de ses livres qui nous ont tellement marqué que l’on est obligé de les avoir
chez soi, pour pouvoir les relire et les prêter à des amis, car ça serait une erreur de passer à côté de cet auteur, français qui plus est (ce qui nous évite les traductions ratées…), qui a un
univers bien à lui. Je vais tenter de trouver d’autres livres plus « adultes » de cet auteur, pour voir s’ils sont aussi bien, mais je ne sais pas lesquels choisir…
Aimez-vous Jean-Claude Mourlevat ? Quel livre me conseillez-vous ?
18/20
BUG 102407 logo coup de coeur 104x104

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “°°°Terrienne [Young adulte]°°°

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s